Une entreprise familiale

en tête de l’industrie

Boire & Frères incarne l’expertise du domaine avicole québécois depuis près de 90 ans. Son siège social se situe dans la municipalité de Wickham, au Centre-du-Québec, tout près de la ville de Drummondville. L’entreprise occupe plus de 40 % des parts du marché des poussins au Québec. Elle constitue d’ailleurs le plus grand couvoir au Canada et un chef de file nord-américain quant à la salubrité et à la qualité de ses produits. Plus de 500 personnes veillent aux soins des oiseaux reproducteurs et des 3 à 4 millions d’œufs acheminés hebdomadairement aux couvoirs de l’entreprise. La direction déploie les ressources nécessaires pour que l’entreprise continue de rehausser la barre en matière de performance et de relations avec ses employés.

Les membres de la direction

de Boire et Frères


Denis, Clément et Claude Boire

Propriétaires

C’est en 1927

que Boire & Frères voit le jour

Une histoire de coeur et de passion

C’est en 1927 que Boire & Frères voit le jour alors que Gérard Boire, alors âgé de vingt-trois ans, construit son premier poulailler sur la ferme familiale. Il s’agit d’un geste audacieux puisqu’à cette époque, les cultivateurs ne gardent que quelques poules, généralement pour les besoins de la consommation familiale. En 1930, Gérard Boire fait l’acquisition d’un incubateur : ainsi naît le plus ancien couvoir commercial du Québec.

Réussir dans l’adversité

D’une capacité de 6 000 œufs, ce premier incubateur, importé des États-Unis, est chauffé par des brûleurs (lampes) à l’huile. La ventilation de l’incubateur ainsi que l’éclairage des bâtiments et de la résidence familiale sont assurés par l’électricité produite par une génératrice soumise à tous les aléas de la mécanique de l’époque. Dans les années 1930, l’éclosion des poussins représente une production saisonnière s’étalant du mois de février au mois de juin. Pionnier de l’incubation artificielle au Québec, Gérard Boire travaille à prolonger cette période d’éclosion. Vers les années 1940, grâce à ses efforts, l’incubation de poussins a désormais lieu 12 mois par année.

Au début de l’aventure, la production et la vente des poussins ne sont pas faciles car l’élevage intensif de la volaille est alors pratiquement inexistant au Québec. Des annonces dans les revues agricoles font naître le goût de tenter l’expérience chez certains cultivateurs. L’expédition des poussins est alors généralement effectuée par train, et parfois par la poste.

Des valeurs familiales qui font du chemin

Au début des années soixante, les deux fils aînés de Gérard Boire, Paul et Clément, s’associent à leur père. En 1973 deux autres fils du fondateur, Claude et Denis, se joignent à l’entreprise familiale. Aujourd’hui, quatre membres de la troisième génération de la famille Boire travaillent avec entrain au sein de l’entreprise.

Chez les dirigeants actuels et chez les descendants de Gérard Boire, on retrouve la même ardeur au travail ainsi que le même souci de la qualité du produit et du service à la clientèle qui animaient le fondateur de l’entreprise.

L’avenir

Dans le but de maintenir un produit et un service répondant aux plus hauts standards, la famille Boire s’est entourée d’une équipe technique et de gestion hautement spécialisée. Croyant fermement aux compétences de son équipe, l’entreprise mise sur la formation continue de son personnel afin de demeurer un leader dans son domaine. Ses programmes de formation lui ont d’ailleurs valu un prix honorifique en 2007, puis un titre de lauréat en 2010. À l’aube de son 90e anniversaire, Boire & Frères rend hommage à ses artisans de la première heure et à ses employés actuels, dont l’engagement se perpétue de génération en génération. Plus que jamais, Boire & Frères est une histoire de cœur et de passion!

Quelques-uns de nos

partenaires